Interview Dickinson A-EON "Vintage Computer Festival"

Envoyer Imprimer

Nouvell Interview exclusif de Trevor Dickinson pour PPA 19.06.2010 au "Vintage Computer Festival" Betchley/Londres


par Nicholas et Richard Piotrowski.
Ref. article original: http://www.ppa.pl/artykul-Trevor.Dickinson.June.2010.-3_32_1257.html

Nicholas et Richard : Quand l'Amiga X1000 sera disponible pour l'achat ?

Trevor Dickinson : les bÍta-testeurs pourront l'acheter dans les 6-10 semaines, mais la
version commerciale sera disponible aprés que les beta-testeurs seront satisfaits de la
machine. La livraison sera faite dans les 10-12 semaines à compter de la commande.
Nous voulons un systéme commercial avant NoÎl. Nous planifions un premier lot de 250.

Nicholas et Richard : A quel prix sera-t-il vendu ?

Trevor Dickinson : c'est une question trés difficile. Nous voulons que le prix soit les plus
bas possible, mais c'est un systéme cher. Juste l'UC est de 400-450 Euros et il y a les fluc
tuations de la monnaie (pour l'UC et les composants nous payons en dollars). Le prix sera
probablement de l'ordre de £ 1500.

Nicholas et Richard : qui devrions-nous contacter pour la vente de l'Amiga X-1000 ?

Trevor Dickinson : Nous avons déjà quelques distributeurs polonais. AmigaKit est le distri
buteur principal d'A-EON. Si vous nous contactez (par exemple par courriel) nous vous
mettrons en contact avec AmigaKit.

Nicholas et Richard : Quel processeur sera dans l'Amiga X-1000 ?

Trevor Dickinson : Cela fait déjà la 50éme fois que l'on me le demande aujourd'hui. Nous
ne divulguons pas encore cette information pour ne pas causer d'embarras à notre sour
ce d'approvisionnement. Les beta-testeurs le découvriront trés rapidement, mais ils ne
pourront rien révéler car ils sont liés par la clause de non divulgation (Non divulgation
Agreement). Probablement que la plupart d'entre vous ont déjà deviné le processeur qui
sera dans le X1000.

Nicholas et Richard : Combien d'ordinateurs devez-vous vendre pour le considérer comme un
succés et continuer le développement de la série X-1000 ?

Trevor Dickinson : Moi-même, comme véritable passionné de l'Amiga, serai heureux si
nous atteignons un équilibre. A l'heure actuelle l'investissement à déjà coûté 200'000
Euros, sans aucune entrée d'argent.

Nicholas et Richard : y aura-t-il seulement un coeur supporté dans la première série ?
Quand est-il prévu d'activer le deuxième ?

Trevor Dickinson : l'AmigaOS4 supporte actuellement qu'un seul coeur.  Le multi-coeurs
fonctionnera dés que le systéme pourra le supporter.

Nicholas et Richard : planifiez-vous une version d'ordinateur portable ?

Trevor Dickinson : je voudrais voir le systéme SAM comme ordinateur portable. Notre or
dinateur est trop cher pour en faire un portable.

Nicholas et Richard : Il y a un probléme avec le manque de logiciels pour Amiga. Que
pensez-vous d'une solution semblable à AppStore pour l'AmigaOS ? Des applications dis
ponibles et un magasin engendreraient aussi de l'argent. De tels magasins deviennent de
plus en plus populaires. Une version pour Ubuntu et Linux Mint est en cours.

Trevor Dickinson : ce serait super si une solution comme celle-ci soit créée, mais àl'heu
re actuelle nous n'avons pas de tels projets. Nous savons qu'il y a un manque de logiciels,
c'est pourquoi nous portons OpenOffice for Kids.

Nicholas et Richard : Est-ce qu'un Amiga à bas prix est envisagé?

Nous avons déjà la SAM.à l'heure actuelle les coûts de production sont élevés, mais si il
est produit en masse les coûts baisseront. Dans l'avenir, il se peut qu'un X-500 soit pro
duit. Ce serait une version simplifiée du X-1000 avec des fonctionnalités aussi réduites.
Avant cela nous devons nous assurer que l'Amiga X-1000 soit un succès.

Nicholas et Richard : Pourquoi A-EON a décidé d'investir dans le marché de l'Amiga ?

Trevor Dickinson : c'est une longue histoire, mais une réponse simple est que j'ai été un
passionné d'Amiga pendant une longue période depuis que j'avais mon premier en 1987
et avant cela un C64. J'ai écrit une série d'articles dans Total Amiga. J'écrivais des arti
cles sur l'histoire de l'Amiga - des hauts et des bas, des crises et des succés - de tout. Et
ensuite j'avais une chance d'investir et je pensais qu'il serait bien de faire revivre l'Amiga  
à nouveau. C'est une grande communauté dans le monde entier en Angleterre, en Polo
gne, en Allemagne, en France, au Japon, et mÍme... en Ecosse.

Nicholas et Richard : pensez-vous que l'Amiga a une chance d'avoir autant de succés que  
Apple ?

Trevor Dickinson : le succés d'apple n'est pas dû aux ordinateurs, mais au IPhone, IPads,
etc. Nous ne serons pas Apple et personnellement je n'aime pas Apple. Quand j'ai eu la
possibilité de choisir entre Apple et Commodore, j'ai choisi Commodore. J'ai un Apple
mais avec MorphOS installé.

Nicholas et Richard : mille mercis pour l'interview. Nous vous souhaitons plein de succès.

Trevor Dickinson : mes meilleurs voeux pour la communauté Amiga en Pologne.


Traduction francaise: Nicola "SalternaOS" Raffinatore
Press relation
RELEC